Bienvenu à toi Ô visiteur égaré sur l'immensité de la toile. Aujourd'hui nous allons blablater sur la difficile équation : moi devenir végétarienne et pas toi. Alors autant le dire tout de suite, ca donne un joli mal de tête à l'élaboration des menus et un soupçon de déception quand on doit aller chez le boucher. 

J'essaye malgré tout de m'accrocher, parce que c'est vraiment un choix de vie qui me correspond au plus profond de mon être : je me sens très concernée par la cause animale, par les causes de la Nature et plus largement de notre planète. A dire vrai, et au risque de paraître curieuse/débile/stupide/naïve (rayer la mention inutile, ou aucune au choix !), je me sens beaucoup plus concernée par les animaux que par les humains (hormi ma famille, cela va se soit).

C'est surtout parce que la Nature ne peut pas se faire entendre et partager son indignation à être traitée de la sorte que j'ai envie de faire son porte-voix. J'aimerai bien être son community manager, comme il existe celui de l'Univers ( ;) ) !!

Bref. Revenons à nos moutons. Devenir végétarienne quand autour de soi voire à sa table, il faut composer avec des assiettes contenant ou devant contenir des protéines animales n'est vraiment pas chose aisée. Je n'en suis qu'au balbutiement, malgré tout je pense que l'arme ultime est la prévision des menus.

Je le fais déjà en temps normal, il me faut juste approfondir ma technique et scinder en deux la ligne de chaque prévision quand c'est nécessaire. Parce qu'il est aussi facile d'introduire des plats facilement végétarisés : omelettes, pâtes, gratins, cocottes mijotées, risottos, etc. Et quand ce n'est pas possible avec d'autres rôtis ou grillades, je prends ce qui est plus facile pour moi : les croc' céréales ou préparations à base de protéïnes de blé (tufinelle, seitan, tempeh, tofu, etc.)

Alors c'est vrai que ce n'est pas facile à mettre en place, mais j'essaye et j'espère pouvoir arriver à être complètement végétarienne d'ici la fin de l'année. Cela reste mon objectif !

Et vous ? Essayez-vous de manger moins de protéïnes animales ?