Je ne sais pas vous, mais ici fut l'hécatombe ! Mon aînée a commencé, et gentillement nous a refilé le virus. En bonne épouse, je l'ai ensuite refilé à mon mari. Eh oui, faut bien partager hein ?! 

A l'école, hécatombe, chez la nounou, hécatombe aussi...

Alors on essaye de se blinder à coup de sirop, vicks et autre joyeuseté. C'est qu'une mère de famille ne peut pas tomber malade, n'est-ce pas ? Cela met en péril toute une organisation, bâtie à grand renfort de post-it, listes de courses, séances de ménage et de repassage. Une journée sous la couette, et les ennuis commencent : 

- Les draps sont rapidement trempés, il faut donc les changer

- Les courses ne sont pas faites, les menus en désordre

- Vous avez oublié de sortir le tri alors évidemment il va falloir stocker dans un coin la montagne de bouteilles qui s'empile

- Les enfants, sont au taquet, eux. Il faut s'en occuper.

 

Bref, autant vous dire que c'est un peu panique à bord à la maison en ce moment. Heureusement les vacances approchent !