Depuis la naissance de ma seconde fille, je dois avouer que mon poids s'est un peu envolé. En même temps, c'est la vie hein. On a plus 18 ans ici, et je ne connais pas le mot "régime". Définitivement !

Du coup, moi et mon 42/44, on est bien obligé de s'accomoder. Et s'il y a une chose qu'il faut bien traiter, c'est le gonflement des doigts. Et qui dis gonflement, dit bobo à l'annulaire et exit l'alliance. Or mon alliance, j'y tiens ! Normal ! J'ai donc été à la bijouterie pour la faire agrandir, et passer d'un "taille 54" à un "taille 56". Oui, mais ce serait sans compter sur le hasard et ses turpitudes facétieuses : je ne sais pas pourquoi, mais j'ai de l'eczéma pile sous mon alliance. Et ca gratte. Beaucoup !

bobo

Alors, j'ai pensé à autre subterfuge : le tatouage.

Je voulais à la base me faire un tatouage sur le poignet. Je ne sais pas encore trop comment, mais l'idée prend forme : un pointillé de navigation, qui partirai du poignet, et ferait le tour de l'annulaire. Avec au bout une ancre, surtout que j'ai trouvé quelques modèles qui me plaisent sur Pinterest :)

Ce sera mon projet anniversaire, pour mes 40 ans. Eh oui, je ne pourrai pas faire le rallye Aïcha des Gazelles, alors j'ai trouvé un autre objectif :) Chouette, non ?